Smaller Default Larger

Rapport Annuel 2017

ch clesIl est important de souligner les efforts entrepris par le Maroc dans le domaine de la gestion de la problématique de l’usage de drogues, et ce à tous les niveaux. Le pays reste pionnier dans la région en matière de collecte de données. Les pouvoirs publics sont conscients que, sans connaissance précise de la situation, il est impossible de pouvoir allouer les ressources idoines pour répondre correctement au phénomène. Dorénavant et dans l’optique d’une réorientation plus précise de sa mission, le rapport de l’Observatoire Marocain des Drogues et Addictions (OMDA) se veut plus concis en focalisant sur des indicateurs limités à l’instar des observatoires des pays développés. Parmi ceux-ci, l’indicateur de demande de traitement, celui de la prévalence de l’usage chez les lycéens de 15-17 ans et l’étude de la prévalence en population générale se taillent la grande part.

Nous avons pu récolter les données concernant les deux premiers mais la nouvelle étude en population générale n’a toujours pas été réalisée. Sa réalisation fait partie des recommandations de ce rapport. Nous avons également intégré dans ce rapport la première étude sur le jeu pathologique au Maroc effectuée dans le Grand Casablanca, en attendant l’enquête nationale en cours de design par l’équipe de l’OMDA et ses partenaires. Un volet non exhaustif consacré à l’offre est aussi inséré dans ce rapport

  Télécharger le document (format PDF, 156 Ko)

 

 

*Source : ofdt.fr

 

A propos de l'OMDA

Témoignages

  • Les drogues et les Addictions sont un vrai problème de santé publique!

                                                                                                          

  • L'OMDA est une instance de collecte des données et de monitoring.

    Pr Jallal TOUFIQ
    Directeur de l'OMDA